11 janvier 2016

Sous le sapin - le peignoir homme

Tout est dans le titre !
Mon (petit) frère avait besoin d'un nouveau peignoir. N'ayant pas de patron en stock mais ayant un peignoir homme taille XL sous la main, j'ai fait un copier-coller.

P1280418_blog

Et dans la catégorie du vêtement qui présente le mieux sur cintre, le gagnant est...

P1280413_blog

... Le peignoir pour homme !

Magnifique...

P1280417_blog

J'ai fait une exacte reproduction de mon modèle, jusqu'à ces 2 bandes de rubans de sergé qui en plus d'être jolies, ont l'avantage de cacher le bord des ourlets (qui sont donc repliés sur l'endroit).

P1280414_blog P1280416_blog

Après avoir mesuré le peignoir en stock grossièrement, j'avais conclu qu'avec 2 mètres de tissu j'étais large.
Tu parles ! 1h de casse-tête pour caser le dos, les devants et les manches (heureusement que l'éponge n'a pas de sens)... Pour finalement m'apercevoir qu'il fallait aussi du tissu pour les poches, la ceinture et le parement. Damned !
J'ai du envoyer l'homme en mission de la plus haute importance chez Natacha Tissus (d'où viennent toutes les fournitures), malheureusement il ne restait plus d'éponge taupe... Après envois de photos des différentes couleurs disponibles (et Dieu sait que c'est compliqué de capturer les vraies couleurs avec un smartphone), j'ai fait confiance à mon agent secret qui a parfaitement rempli sa mission. Le peignoir initialement prévu en uni, a donc fini bicolore.

C'est quand même plus joli porté par l'intéressé, qui à presque 16 ans, ne rechigne toujours pas à se faire prendre en photo. (Génération selfie ?)

P1280490_blog

Je vous passe la galère de reproduire un patron si grand et de coudre des pièces en éponge d'une telle dimension (passage de l'aspirateur tous les quart-heures assuré), la réalisation en elle-même n'a rien de compliqué techniquement.

P1280492_blog

Le peignoir est pour le moment un peu grand mais mon (petit) frère ne l'est pas encore à son maximum, il pourra donc l'user jusqu'à la corde.

P1280495_blog

Posté par PetitsDom à 08:16 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 octobre 2015

Une rencontre...avec la jolie girafe

Pour ce défi du mois d'octobre, on a décidé de coudre autour de la marque de patron ODV (on dirait des vrais) by la Jolie Girafe. L'occasion de coudre une fois de plus pour moi, je n'allais pas laisser passer ça !

J'ai choisi le modèle aristo version sweat, et un tissu que me je réservais depuis quelques mois en attendant de trouver un projet pour l'utiliser.

P1270737_blog

P1270806_blog

P1270812_blog
L'aristo, ODV, taille M. Sweat envers minkee et minkee écru Ma Petite Mercerie.

 

P1270810_blog

Ce tissu est donc du sweat étoilé envers minkee, une petite bombe de douceur qu'il était hors de question d'utiliser pour mes loulous. Je me le suis gardé précieusement pour moi ! Le seul problème c'est que je n'en avait pris qu'un mètre... Et qu'en plus je voulais un aristo avec des manches longues... Il a fallu ruser pour tout caser dans mon coupon, heureusement j'en avais reçu 1m15, il est en 160 de large et pas de sens au tissu donc j'ai pu mettre les manches tête-bêche. J'ai coupé la taille M mais je n'ai pas ajouté de marge sur les côtés, ce qui m'a aussi permis de tout faire passer au millimètre près.

P1270826_blog

Petit zoom sur les manchettes qui sont maintenues par des boutons de nacre en forme d'étoile, pour rappeller le motif.

P1270816_blog

Par contre en voyant le résultat je regrette un peu d'avoir choisi ce tissu pour ce modèle. J'ai eu droit à un "c'est ton nouveau pyjama ?" de la part de l'homme et c'est vrai qu'il n'a pas tord. Alors même si je suis super bien dans mon sweat doudou, il restera à la maison et sera parfait pour les soirées hivernales !

P1270746_blog

Quelques petites modifications : je n'ai pas fait de col bicolore, simple question de goût. J'ai donc coupé le dessus de col en minkee écru dans un seul morceau. Pour le dessous j'ai réussi à le caser dans ce qui me restait de sweat, mais en 2 parties.
J'ai également cousu le dos en une seule partie. J'avais d'abord fait 2 pinces au dos mais ça ne me plaisait pas donc je les ai enlevées et c'est bien comme ça.

P1270803_blog

Avec son grand col et ses poches en minkee, il est vraiment super agréable à porter !

P1270821_blog

 

 

Allons voir quel patron les copines ont cousu :
Céline
Caro

Nous sommes en petit comité ce mois-ci, Fred devrait nous rejoindre plus tard...

 

 

 

bandeau-abracadacraft

 

 

 

.

16 octobre 2015

Elémentaire mon cher Watson

Lors d'une offre promotionnelle (1 patron Amy miller offert), Virginie et moi avons choisi au même moment le joli gilet Watson. Le duo s'est donc imposé de lui-même !

Nous avons commencé à traduire les explications en anglais lors de notre week-end de mai 2014 (oui ça date !). Enfin c'est plutôt Virginie qui traduisait, car vu mon expérience très limitée du tricot je n'étais pas d'une grande aide. Et heureusement qu'on l'a fait en duo car seule je n'y serai sûrement jamais arrivée ! Je l'ai commencé en juillet 2014 et fini... en juin 2015, quasiment 1 an après ! Bon entre temps il y a quand même eu un déménagement, un cortège à coudre et une naissance donc il a été délaissé de nombreuses fois. Mais le voilà fini, et je suis vraiment très très contente de mon Watson !

P1260937_blog
Modèle Watson de Amy Miller, taille 36 1/2. 14 pelotes de Merino 400 lace de Lang Yarns coloris bleu canard, tricoté en double en 4,5 (et 3,5 pour les côtes)

P1260938_blog

P1260939_blog

P1260942_blog

J'ai appris beaucoup de techniques au cours de sa réalisation, mailles enroulées, rangs raccourcis, rabattre à 3 aiguilles, tricoter en rond..., ce qui m'a permis de vraiment bien progresser en tricot. Merci Virginie pour ton aide bien précieuse, et merci aux vidéos-tutos du net !

P1260924_blog

P1260926_blog P1260931_blog

Si on m'avait dit un jour que j'allais me tricoter un gilet (pour moi) je ne sais pas si je l'aurais cru. Ce genre d'ouvrage m'a toujours paru insurmontable en terme de temps de réalisation. C'est vrai que c'est super long, d'ailleurs j'admire celles qui arrivent à se tricoter de nombreuses choses de ce genre en un laps de temps record. Et je les admire encore plus quand elles réalisent ce type d'ouvrage pour les offrir après !

P1260934_blog

Je suis super fière d'en être arrivée à bout, surtout que le résultat est à la hauteur de mes espérances. En couture c'est facile si un vêtement est trop grand on peut facilement le reprendre. En tricot il vaut mieux ne pas se louper dès le départ sur la taille. C'est d'ailleurs c'est ce qui m'est arrivé et dans ce cas il faut avoir du courage pour recommencer. 
On avait donc commencer à traduire les explications au moins de mai mais je ne l'ai débuté qu'en juillet, et je ne sais pas pourquoi je suis partie sur une mauvaise taille. Forcément je ne m'en suis aperçue qu'après une dizaine de centimètre et j'ai du tout recommencé. Mais cela m'a fait de l'entrainement parce qu'au début je n'étais pas très à l'aise avec le motif et quelques erreurs s'étaient glissées. Et en plus j'avais oublié de changer de taille d'aiguille après les rangs de côtes du début...

P1260933_blog

Et puis j'ai aussi pas mal détricoté après avoir fait les emmanchures parce qu'elles étaient trop hautes. Là encore il ne faut pas se décourager...

P1260935_blog

Bref, pas si élémentaire que ça mon cher Watson, il m'a fallu pas mal de courage et beaucoup de temps mais j'étais motivée et je suis super contente de l'avoir fait !

P1260936_blog

 

Courez vite chez Virginie, sans qui mon Watson ne serait pas, pour admirer sa jolie version !

 

 

 

16 septembre 2015

Fléole

Comme prévu me revoilà aujourd'hui pour vous présenter ma version du tout dernier patron de Viviane, alias Etoffe Malicieuse, le pull Fléole :

P1270335_blog
Pull Fléole Etoffe Malicieuse, taille 36. Maille grise à pois dorés Natacha Tissus, jersey gris d'un ancien tee-shirt, jersey liberty mitsi Shaukat et bouton de mon stock.

 

P1270336_blog P1270337_blog

Il s'agit donc d'un pull à manches chauve-souris, longs poignets et large bandeau à la taille ajustés.

P1260842_blog

Les manches sont bien longues comme je les aime et descendent bien sur les mains, comme ça pas de petits courants d'air !

P1260845_blog

La bande du bas est ajustée sur les hanches et permet un effet loose sans que le pull ne "tombe".

P1260858_blog

J'ai essayé de faire une jolie séance photo au bord de la mer...

P1260859_blog

... Mais il y avait définitivement trop de vent !

P1260851_blog

 

Alors j'en ai refait quelques-unes pour que vous puissier mieux apprécier la jolie coupe de ce modèle :

P1270311_blog

P1270315_blog

Il est très rapide et facile à coudre puisque le devant et le dos englobent aussi les manches. 

P1270318_blog

J'ai beaucoup aimé le coudre, c'est vrai qu'avec la surjeteuse ça va très vite. De la couture efficace comme je les aime. Mais vous pouvez bien sûr le coudre entièrement à la machine à coudre !

P1270329_blog

P1270319_blog

P1270333_blog

Je vous invite à aller faire un tour sur le blog de Viviane pour en savoir plus et voir les versions des autres testeuses. Et pour faire l'acquisition de ce chouette patron, RV vite dans sa boutique !

Encore merci Viviane pour ta confiance !

 

 

14 septembre 2015

Mes dessous #2

J'avais très envie de récidiver après ma première expérience en lingerie, et puis le temps a passé, plus de 2 ans quand même ! Mais grâce à Viviane, j'ai eu l'occasion de m'y remettre et j'en suis ravie. C'est aujourd'hui que sort son tout nouveau patron et il s'agit de modèles de petites culottes. Comme d'habitude, Viviane ne fait pas les choses à moitié puisque vous trouverez, dans le même patron, non pas 1 mais 5 modèles pour réaliser culottes, shorty et boxer ! Il y en a donc pour tous les goûts, et de mon côté j'ai testé tous les modèles !

P1270465_blog
"Ma petite lingerie" de Etoffe malicieuse, taille 36. Jerseys unis de mon stock, jersey étoilé Mondial Tissus, ruban de dentelle élastique fuschia Ma Petite Mercerie, élastique dentelle Rascol.

 

P1270463_blog

Nous avons donc 3 culottes, 1 shorty et 1 boxer.

 

J'ai commencé par coudre la culotte de base. A part les coutures de côté et celles de l'empiècement que j'ai faites à la surjeteuse, tout est réalisé à la machine à coudre. Mais vous pouvez coudre entièrement ces dessous à la machine à coudre. Viviane explique bien comment faire, et une fiche méthode sur le jersey vous est même fournie avec les explications.

P1270437_blog

P1270439_blog

 

Vous aurez également une petite fiche astuce bien pratique pour réaliser facilement ces petits noeuds avec... une fourchette !

P1270438_blog

 

Le shorty est sur le même principe que la culotte de base, seule la coupe change.

P1270449_blog

P1270453_blog

P1270452_blog

 

Le boxer quand a lui, a un montage qui s'apparente à celui d'un bas classique : une jambe droite et une gauche que l'on assemble par l'entrejambe. La dentelle est ajoutée juste après la découpe des pièces ce qui le rend facile à coudre.

P1270454_blog

Si besoin on ajoute une petite pièce à l'entrejambe pour plus de confort.

P1270456_blog

Vu la coupe j'ai décidé de m'en servir comme bas de pyjama d'été, j'ai dans la tête un petit caraco pour l'accompagner, à suivre donc... (un jour...)

P1270457_blog

P1270458_blog

 

Viviane nous propose aussi 2 variantes de la culotte de base, idéal pour jouer avec les tissus et ajouter un peu de dentelle !

La première avec mon jersey liberty mitsi chouchou (je suis bien décidée à utiliser les restes du haut Pétale de Jeanne pour moi !)

P1270461_blog

P1270445_blog

J'ai du ajouter un élastique en haut de l'empiècement car ma dentelle n'était pas assez élastique et trop extensible donc ça se détendait. Mais normalement il n'y en a pas.

P1270441_blog

P1270444_blog

 

Et la dernière présente des empiècements sur le côté, ils sont en dentelle sur le modèle du patron mais je n'avais pas ce qu'il fallait en stock alors j'ai utilisé un jersey à pois recyclé d'un haut que je ne mets plus. J'ai d'ailleurs coupé mes pièces en utilisant l'ourlet du bas du tee-shirt, comme ça pas besoin d'en faire un. 

P1270446_blog

P1270447_blog

P1270448_blog

 

Tous ces dessous vous ont été présentés par Gisèle (merci Gisèle), mais je peux vous assurer qu'ils me vont tout aussi bien (et là il faudra me croire sur parole) !


Pour acheter ces jolis modèles, RV vite dans la boutique de Etoffe Malicieuse, et moi je vous retrouve après-demain pour son autre nouveau patron !

 

 

 

Posté par PetitsDom à 18:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


11 septembre 2015

Golden ladies [trio et défi]

J'ai un peu cousu pour moi ces derniers temps et une fois n'est pas coutume, ceci est le premier de 3 billets consécutifs de couture pour femme.
Je commence aujourd'hui à l'occasion du défi "kibrille" organisé par Anne-Charlotte, et pour lequel j'ai cousu en trio avec Ludi et Véro, un très joli tissu à pois dorés de chez Michael Miller.

J'ai acheté ce tissu au salon CSF 2014 (sur le stand de Linna Morata) en pensant coudre une robe pour l'une de mes miss. C'est d'ailleurs souvent de cette façon que j'ai vu ce tissu utilisé. Mais il y a quelques mois j'ai repéré un haut réalisé par Tara dans l'émission Fashion Project. Je l'ai noté dans un coin de ma tête, j'ai retenu en particulier la forme évasée du bas, les fentes au dos et le tie and dye or/blanc :

robe-drap-tara

Je me suis dit que finalement je pourrais bien me faire un haut pour moi avec mon tissu.
Et là Virginia nous présente sa magnifique tunique Opale, pour laquelle j'ai eu un gros coup de coeur !

Un petit mix des 2 et j'avais mon idée !

 P1270429_blog P1270427_blog

   P1270362_blog

P1270346_blog

A ce tissu à pois, j'ai associé mon liberty préféré, dans le coloris que je préfère, ce sublime adelajda pastel rose et turquoise à étoiles dorées.

P1270431_blog

P1270369b_blog

P1270349_blog

Concernant le patron, je suis donc partie de la robe Opale du livre Grains de couture pour hommes et femmes d'Ivanne Soufflet, et je l'ai mixée avec un chemisier à basque du Burda de septembre 2014 (modèle 109). J'ai réalisé une toile et fait quelques ajustements pour obtenir le résultat voulu. Comme celle de Virginia, le dos est boutonné, j'ai dessiné l'encolure en V et j'y ai ajouté un col. J'ai ajouté 2 fentes dans le prolongement des coutures dos.

P1270425_blog

P1270352_blog

P1270355_blog P1270359_blog

P1270360_blog P1270358_blog

J'ai passé un temps relativement conséquent sur cette tunique, et j'ai pas mal décousu pour refaire.
J'avais d'abord découpé une parementure mais le tissu étant légèrement transparent, elle se voyait. Je l'ai donc décousue pour faire une finition avec un simple biais que j'ai fini de coudre à la main avec une couture invisible.
J'ai aussi redécousu le col parce qu'il était mal galbé, je suis peut-être un peu tatillonne...

P1270376_blog

Je voulais des boutons en nacre turquoise au départ et n'ayant pas trouvé ce que je cherchais, j'ai opté pour des boutons recouverts de liberty. Et c'est parfait je trouve.

 P1270378_blog

 P1270385_blog

 

C'est un haut plutôt habillé (quoiqu'il passe plutôt bien avec un jean), alors j'ai cherché un bas à coudre pour l'accompagner.
J'avais envie de faire la jupe boule du Burda de septembre 2010 depuis longtemps et c'était l'occasion.

 

P1270432_blog
Jupe boule, modèle 104 Burda 9/2014, taille 38. Satin de polyester et tulle plumetis Les coupons de St Pierre.

P1270434_blog

J'ai eu de gros moments de doutes pendant la confection de cette jupe, à savoir si le résultat final allait me plaire et si les 2 pièces iraient bien ensemble... Et finalement j'aime beaucoup !

 P1270404_blog

 P1270413_blog

 P1270419_blog

 P1270424_blog

 

Bon ça reste une tenue très très habillée mais pour les grandes occasions c'est parfait !

 P1270405_blog

 

 

Je vous invite à aller voir les autres participantes au défi "kibrille" sur le blog d'Anne-Charlotte, et ce que Ludi et Véro ont réalisé avec ce joli tissu à pois doré !

 

 

 

bandeau-abracadacraft

 

 

 

 

 

 

27 mai 2015

Dryade en glenjade

C'est le nom du nouveau patron d'Etoffe Malicieuse, que j'ai eu le plaisir de tester.

Dryade est une jupe courte, avec deux pans symétrique sur le devant et une doublure apparente. Réalisée dans des tissus légers, elle est parfaite pour l'été.

P1250873_blog

P1250878_blog
Jupe Dryade de Etoffe Malicieuse, réalisée en taille 38. Liberty Glenjade corail Cousette et viscose/polyester blanc cassé Natacha Tissus.

P1250876_blog P1250874_blog

 

J'ai utilisé les chutes des robes de demoiselles d'honneur de ma soeur (clic clic). Encore une fois ce fut un vrai casse-tête chinois pour y caser mes pièces. Je n'ai pas pu mettre les doublures de ceinture et du contour de la sur-jupe que j'ai fait dans une popeline de la même couleur. Et pour la doublure de la jupe j'ai choisi ce très joli liberty aux couleurs estivales.

P1250859_blog

P1250860_blog

Je n'ai pas eu le temps de me faire un haut assorti mais c'est prévu...

P1250863_blog

P1250865_blog

Cette petite jupe est super agréable à porter, elle est taille basse comme je les aime. Elle n'est pas compliquée à réaliser et vous pourrez jouer à marier différents tissus.

P1250869_blog

 

Le patron est disponible dès à présent sur le site d'Etoffe Malicieuse, il est de plus disponible en 6 versions différentes : format A4 avec ou sans marges de couture, format A3 avec ou sans marges de couture et format "imprimeur" avec ou sans marges de couture.

Si avec ça vous ne trouvez pas votre bonheur !...

 

 

Posté par PetitsDom à 08:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 février 2015

Duo de polos

CAP de coudre avec amour, voilà le défi lancé par les sérial défieuses en ce jour de St Valentin, et l'occasion pour moi de coudre enfin un projet prévu depuis très longtemps et qui n'avait pas encore trouvé de place dans mon planning overbookée... Ça a du bon pour ça les défis !

Mon homme ne porte quasiment que des polos, et il m'a déjà demandé à plusieurs reprises si je pouvais lui en coudre. Eloi étant aussi en manque de haut manches longues, j'ai fait d'une pierre deux coup en utilisant le même patron pour père et fils.

P1250168_blog

Au départ je voulais un patron avec une vrai patte polo, mais je n'ai pas trouvé parmi ma moultitude de Burda et autres livres... J'ai donc acheté le cahier couture de Lalimaya qui a l'avantage de proposer le patron pour enfant et adulte.

 

Pour mon fiston, j'ai choisi la taille 6 ans. J'ai retiré 2 cm en longueur et malgré ça je pense qu'il lui ira aussi l'année prochaine. Eloi a 5 ans mais contrairement à sa soeur qui à presque 7 ans porte quasiment du 10 ans, lui est bien dans sa taille.

Le modèle propose des manches courtes, j'ai simplement prolongé les lignes de côtés de manches pour obtenir la longueur souhaitée.

P1250157_blog
Jersey guitares Lillestoff (salon CSF 2014), jersey blanc France Duval Stalla, piqué stretch brun tissus.net.

 

J'ai d'abord eu peur que le tissu ne fasse un peu trop pyjama (je l'avais d'ailleurs acheté pour ça). J'avais d'abord coupé les manches en brun (on dirait du noir sur la photo mais c'est bien du marron très foncé) mais je trouvais ça pas terrible, puis je les ai coupées dans le jersey imprimé mais là encore ça ne me convenait pas. C'est finalement en rajoutant le rappel de bande du devant sur les manches que ça m'a plu. D'ailleurs je n'en ai pas mis au dos et je trouve que ça aurait été mieux. Mais bon, on va dire que ça va quand même.

Sur la photo les bandes ne sont pas alignées, mais vous verrez que porté, elles le sont...

 P1250158_blog

Le patron propose une finition d'ourlet originale et très sympa. Vous pouvez noter au passage mon siouper raccord sur le côté !...

P1250160_blog

 

Je n'ai pas replié le bout du col supérieur comme sur le modèle car je n'ai pas trouvé de boutons adéquats et puis le col étant étroit sur cette taille, ça faisait une grosse épaisseur et ça ne rendait pas bien.
Par contre je crois que les boutons pirate ont beaucoup plu...

P1250159_blog

 

P1250140_blog

P1250144_blog P1250141_blog

P1250145_blog P1250147_blog
Là on voit bien que ça aurait été mieux avec une bande dans le dos aussi...

P1250153_blog

P1250156_blog

L'intéressé m'a dit qu'il était trooooop bien dedans et ça c'est chouette.

 

Passons à celui du grand garçon maintenant...

P1250162_blog
Piqué de coton gris-taupe Tissus.net, jersey banane et bleu canard France Duval Stalla.

Je voulais de la "vrai" maille polo et j'ai trouvé mon bonheur chez tissus.net, il est 100% coton et a l'air de bonne qualité. A voir à l'usage maintenant.

J'ai choisi la taille XXL. Mon mari porte du XL du commerce mais en prenant les mesures de ses polos et en les comparant à la planche patron, ça correspondait plus au XXL. La prochaine fois je rajouterai même 2-3 cm en longueur car je le trouve un chouilla juste pour son 1m84.

Cette fois j'ai fait les plis sur le col supérieur, je trouve que le double col finit bien le modèle.

P1250164_blog P1250165_blog

J'ai ajouté des surpiqûres doubles un peu partout, aux ourlets, coutures des épaules et bande du milieu, avec 2 fils assortis aux jerseys.

P1250166_blog

P1250167_blog

 

Pour Eloi j'ai anticipé et ai pris les photos avant-hier pour profiter du beau soleil, ce matin nous n'avons eu qu'une petite éclaircie un peu timide donc la lumière n'est pas au top...

 

P1250170_blog P1250172_blog

 

 

P1250176_blog

 

P1250179_blog

 

P1250180_blog

 

 

Et pour ce premier duo père-fils je ne pouvais pas passer à côté d'une séance photo à deux !

P1250181_blog P1250182_blog

P1250183_blog

P1250184_blog

P1250186_blog

 

 

 

Pour voir d'autres réalisations cousues avec amour, c'est par là :

83160219

 

 

 

Je reviens très vite pour vous montrer ce que j'ai confectionné pour ma petite Margot... Il serait temps !

 

 

 

27 novembre 2014

a ou nappa (relevé le défi) ? That is the question... [défi des piqueuses de Jases]

La cousette dont vous avez toujours rêvée sans jamais oser vous lancer...

Voilà le thème du défi des Piqueuses de Jases de ce mois-ci ! Tout un programme...
Au début je ne savais pas trop ce que j'allais coudre, je voulais vous montrer cette robe, mais il ne s'agissait pas vraiment d'une cousette dont j'ai toujours rêvée, même si elle m'a donné du fil à retordre (et c'est bien ça aussi le thème de ce défi : relever un vrai challenge, un truc qui fait peur...).
Et puis c'est apparu comme une évidence... La cousette que je vais vous montrer aujourd'hui, elle est en attente depuis plus de 4 ans ! Depuis que j'ai acheté ce magazine, le Burda Tendances mode de septembre 2010 et que j'ai flashé dessus.
Alors, pourquoi avoir attendu si longtemps ? Et bien parce que le projet en question c'est une veste en cuir, en VRAI cuir...

La première difficulté est déjà de trouver du cuir ! Impossible d'en acheter sur le net, il faut pouvoir placer son patron sur les peaux pour en acheter le bon nombre (et au vu du prix, on n'en achète pas une de plus "au cas où"). Conséquence : pas le droit à l'erreur au moment de la coupe et du montage ! Il faut aussi qu'elles soient toutes de la même couleur. Voilà la principale raison pour laquelle je n'ai pas fait ce projet plus tôt, difficile de trouver du cuir vers chez moi sans faire 2h de route. Alors j'ai profité de ma petite virée à Paris la semaine dernière pour planifier cet achat, et après avoir passé quelques coups de téléphone (enfin, appelé toutes les adresses des pages jaunes...) j'ai trouvé une boutique où en acheter, je vous en reparlerai après.

La deuxième difficulté c'est que le cuir ça ne se coud pas comme les autres tissus. Le cuir ça marque, ça fait des petits trous si on défait les coutures. Le découd vite était donc banni pour cette cousette (et ça, ça fait peur...) Donc là encore, pas le droit à l'erreur !

Pour ces 2 raisons j'ai pris le temps de faire une toile car je ne voulais surtout pas me louper. Cela m'a permis de vérifier que j'avais choisi la bonne taille (ça peut être utile pour l'achat des peaux), mais avec Burda en général pas de surprise, je prends le 38 et c'est parfait.

 

Allez je vous montre la bête (de l'agneau plus précisément) :

P1240421_blog

P1240432_blog P1240434_blog
Veste en cuir, modèle 107 du Burda Tendances mode de septembre 2010. 4 peaux de cuir nappa d'agneau Géronimo Paris ; doublure, fermetures éclair et ruban de reps Natacha Tissus.

 P1240428_blog P1240429_blog

P1240435_blog

Pour celles qui sont dans le coin, j'ai donc acheté mon cuir chez Géronimo, 12 rue Poulet à Paris, à côté du marché St Pierre. J'ai eu un super accueil, le gérant a passé du temps avec moi à choisir les peaux, à m'expliquer et me montrer comment coudre le cuir. Il m'a même donné de l'entoilage spécial cuir et de la colle. Bref, en ressortant de la boutique j'avais vraiment hâte de commencer mon projet ! (et heureusement que j'étais motivée car il ne me restait que 4 jours avant le défi...)

Mais ça c'était sans compter sur la magnifique boulette qui m'est arrivée... Vous allez rire (il vaut mieux en rire), samedi soir je me suis aperçue que... j'avais oublié mon Burda dans le train !!! Aaaahhhh (je vous la fait courte, mais pour résumé mon mari a cru que quelquechose de très grave m'était arrivée) (pour moi c'était très grave).
Il était trop tard pour appeler les objets trouvés (et puis au 3635 on m'a donné un faux numéro...no coment...), et sur internet impossible de retrouver un numéro si ancien. En plus le temps de le recevoir ç'aurait été trop tard pour le défi et ça c'était no way ! (vraiment il y a des choses essentielles dans la vie).
Heureusement ! J'ai une bonne étoile. Enfin une super copine plutôt : Sophie ! Sa réponse quand je lui ai demandé si par hasard elle avait le numéro en question (sans trop y croire) : "je regarde chez moi demain mais je crois que oui !" Hiiii !!! Et elle l'avait !!! Yeah !!!
Encore merci Sophie, sans toi je ne sais pas si cette veste aurait vu le jour (surtout que je suis toujours sans nouvelle des objets trouvés...). Et au passage, si l'une d'entre vous souhaite se débarrasser de ce numéro, je suis preneuse.

1 jour de perdu et une matinée en plus le temps d'aller chercher le magazine et de recopier une deuxième fois le patron (en plus du Burda c'est trop chouette !) : il ne restait plus que 2 jours 1/2 pour coudre, j'aime les challenges...

P1240396_blog

P1240398_blog

A part ça, tout s'est bien passé malgré les précautions à prendre pour coudre le cuir. J'ai quand même eu 2 moments d'angoisse : le premier quand Alice s'est emparé des ciseaux et a taillé dans mon devant (OMG !!) et le deuxième quand j'ai voulu faire ressortir l'angle de mon col avec mes ciseaux et qu'ils sont passés à travers le cuir (re-OMG !!). Comme j'avais pris juste le nombre de peaux, je ne pouvais pas retailler un devant, ni même un col !

IMG_20141125_092329_blog IMG_20141125_180421_blog

Heureusement (décidément je me rends compte que j'ai eu beaucoup de chance en ce moment, il faudrait que je songe à jouer au loto), Alice a pris soin de couper sur mon surplus d'ourlet, celui qui se trouve sous la parmenture en plus donc c'est une partie que j'ai retirée ensuite ; et pour le col c'était juste dans l'angle donc j'ai recousu juste à côté et ça ne se voit pas (trop). J'ai failli coudre en arrondi mais je préférais garder un col droit.

P1240369_blog

P1240375_blog

Concernant la couture du cuir, j'ai été agréablement surprise. J'ai bien sûr pris une aiguille spécial cuir et un pied en téflon, mais même sans ça je crois que ça aurait été (d'ailleurs ça a très bien fonctionné avec mon pied pour fermeture éclair). Enfin je pense aussi que c'est dû à ma machine et que si j'avais encore mon ancienne Toyota je n'aurais pas eu autant de facilité. Ma machine a quand même montré ses limites quand Burda a voulu me faire coudre 9 épaisseurs à la fois !!... (Burda tu as oublié qu'il s'agissait de cuir là...). C'est au niveau des surpiqûres sur les poches et j'ai du les faire à la main (là je me suis bien galérée quand même...).
Et d'ailleurs je trouve les poches super sympa avec leurs petits passepoils. Elles sont plutôt délicates à réaliser et j'ai légèrement transpiré en entaillant mon devant pour créer l'ouverture. Je me suis d'abord entraînée sur ma toile pour être sûre de faire comme il fallait, et ce n'était pas du superflu !

P1240422_blog

P1240423_blog P1240425_blog

P1240399_blog


Passée la barrière de la langue (et aussi après quelques coups de fil à ma maman), Burda et moi on s'est bien entendu. J'ai suivi scrupuleusement ses instructions et n'en ai pas omise une seule. On peut croire que par moment Burda divague et dit des choses pas importantes (genre "galber le col", cf ici...), mais en fait il faut tout suivre à la lettre et ça donne vraiment des finitions au top !

P1240427_blog P1240430_blog

P1240380_blog

P1240382_blog

J'ai eu un petit moment de stress au moment de coudre les manches. J'avais remarqué en faisant ma toile que même en soutenant les têtes de manches, ça faisait des petits plis au niveau de la couture. Mais le cuir, même s'il n'est pas stretch, est assez souple et finalement c'est passé comme une lettre à la poste. Pas de petits plis disgracieux et on a quand même une bien plus jolie finition et forme que lorsque qu'on coud la manche avant la couture de côté (même si c'est plus galère à coudre).

P1240431_blog

P1240413_blog

P1240414_blog


Pour finir j'ai trouvé ça assez amusant de coller tous les surplus de couture et les écraser avec un marteau (ce qui donne vraiment un joli aspect). Ça change du fer à repasser et je me la suis joué comme Jésus l'espace d'un instant c'était rigolo (Jésus de cousu main hein).

 P1240426_blog

P1240407_blog

P1240412_blog

 

En bref je me suis ré-ga-lée avec cette cousette ! Je crois que j'aime bien découvrir et tester de nouvelles choses en couture, et là j'ai été servie ! Rajoutez à ça le challenge de ne pas faire d'erreur et le temps limité pour finir (avec 2 minis dans les pattes dont une en pleine phase de coliques...), ce fut un vrai défi que j'ai pris beaucoup de plaisir à relever !
J'adore ma veste, elle sent bon, elle fait un joli bruit (couinement si vous préférez) propre au cuir, elle est bien taillée et est très agréable à porter. Je suis très contente du résultat et surtout très fière d'avoir réussi à la coudre !
Je ne sais pas si c'est la cousette la plus difficile et technique que j'ai jamais réalisée mais maintenant que je maîtrise la couture du cuir, je peux passer à la combinaison de catwoman...

P1240402_blog

P1240404_blog

Merci les filles pour ce chouette défi, ça m'a boosté pour coudre enfin ce projet qui attendait depuis bien longtemps !
Je vais vite aller voir les autres réalisations...
mini bannière Les piqueuses de Jases

P1240366_blog

Et je finirai par cette petite "maxime" que mon pôpa sort à chaque fois qu'il parle de cuir / touche du cuir :

"le cuir a su vous séduire ! Sachez l'entretenir !" (pub Baranne)

 

 

 

23 octobre 2014

Une rencontre...kibrille

Petit retour en arrière à l'occasion du défi avec les copines de week-end, je vous montre la robe que j'ai cousue pour le mariage de ma soeur, lorsque j'avais encore un gros bidon.

Pour une robe que je n'allais porter qu'une fois, je n'avais pas envie d'investir dans une du commerce hors de prix, ni de m'en coudre une que je ne pourrai pas reporter après. L'idée était donc de me coudre une robe que je puisse transformer par la suite, comme pour mon débardeur Spartine. Là encore j'ai fait une partie haute qui restera telle quelle, il y aura juste le bas à modifier.

Sur cintre cela ne donne pas grand chose alors je passe directement aux photos portée.

P1230955_blog

P1230957_blog P1230954_blog
Coton épais et stretch blanc Natacha Tissus, dentelle coton Mondial Tissu, jersey doré A Little Mercerie.

 

Pour la partie haute, j'ai pris la robe Opale et avec une touche du top Diamond du dernier livre d'Ivanne Soufflet, Grains de couture pour hommes et femmes.

Sur le modèle Opale de base, les pinces poitrines sont de biais et descendent à la taille. Là j'ai du les faire horizontalement pour que la jonction des deux parties de la robe soit bien ajustée sous la poitrine (rassurez-vous j'ai d'abord fait une toile !).
Une partie de l'empiècement devant est recouvert de dentelle et j'ai repris la découpe arrondie soulignée par un passepoil du top Diamond.

P1230302_blog P1230965_blog

Et pour le dos je n'ai fait qu'une simple goutte :

P1230967_blog P1230301_blog

 

Quand à la partie basse, il s'agit du patron de Megan Nielsen, Ruched Maternity Tshirt, sans la partie haute et rallongé en robe.

Il m'a fallu un certain nombre d'ajustement avant d'arriver au résultat final, et la toile s'est avérée indispensable. Surtout que je n'avais pris qu'1 m de jersey, il ne fallait donc pas se louper !

Concernant les tailles, pour le haut j'ai pris la taille 40 de la robe Opale et pour le bas j'ai pris le XS du Ruched Maternity Tshirt... D'où l'importance de bien prendre ses mesures, car d'un patron à un autre les références de taille ne sont pas du tout les mêmes !

 P1230959_blogP1230958_blog P1230961_blog

 

 

Chez les copines, ça brille aussi :

qui brille

Véro
Ludi
Mu
Caro
Elo
Céline

 

 

J'ai refait une séance photo après le mariage parce que sur le coup j'étais tellement occupée à faire celles du cortège que j'en ai oublié ma tenue. Et j'ai été bien inspirée de le faire suffisament tôt, plus de 3 semaines avant la date du terme, car 1 semaine après j'avais accouché et j'aurais été bien embêtée pour vous montrer la robe portée...

 

La suite bientôt avec les accessoires et surtout le fameux cortège !!