06 mars 2017

Courcelles en duo

Quand j'ai passé commande chez Mamzelle Fourmi pour la veste Aymonis de Jeanne, je suis tombée sur ce tissu au nom très prometteur : "maille merveilleuse"...

Je me le suis gardé très égoïstement pour me faire un pull :

P1330599_blog

Je cherchais une base toute simple et bien coupée et c'est à ce moment que Sophie a montré sa dernière cousette, le sweat Courcelles de cosy little world. J'avais déjà utilisé ce patron comme base (dans sa version gilet) pour ma veste de Golden Ladie donc je savais que ça irait bien.

P1330601_blog

J'ai évidemment fait pas mal de modifications (vous commencez à me connaître...). Déjà point de col rond, je préfère les cols V pour les pull. J'ai repris une forme qui me plaisait sur un des miens : le V ne commence pas directement à partir des épaules, ça part d'abord en arrondi vers l'extérieur pour se finir en pointe. Ce qui donne une encolure assez dégagée.

P1330624_blog

J'ai ajouté des empiècements avec un matelassage en losanges au fil doré et bordées de faux passepoil en maille dorée (celle de ma veste de Golden Ladie justement).
Je vous donne ma technique pour faire un faux passepoil bien régulier : il faut simplement faire un vrai passepoil, puis enlever le cordon ! Cela permet d'obtenir une largeur bien régulière. Et pourquoi faire un faux passepoil : pour éviter les surépaisseurs et les gondolements.

P1330623_blog

J'en ai également mis au bord des poignets.

P1330632_blog

Et pour féminiser le tout, une bande en maille dorée qui resserre la bande du bas pour former un noeud :

P1330618_blog

Alors que dire de cette maille ? Qu'elle porte super bien son nom ! Elle est très douce aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, hyper agréable à porter et qu'après 3 lavages elle n'a pas bougé. Je la trouve idéal pour faire des pulls, en plus elle se coud très bien et ne met pas de peluches partout quand on coupe dedans.

P1330598_blog

Bref je suis conquise et ce pull ne sera pas le dernier ! 

P1330644_blog

En plus je peux aussi grimper aux arbres avec, et cela correspond tout à fait à mon esprit aventurière-cascadeuse...

P1330614_blog

 

Voilà notre duo avec Sophie (merci Marisa pour la photo !), allez vite voir sa version dans ce très joli tissu atelier Brunette !

P1000001_blog

 

 

 


16 mai 2016

La veste de golden ladie

Le mois dernier nous avions le mariage d'un de mes cousins. J'avais prévu de mettre cette tenue là, mais au mois d'avril, il me fallait quelquechose de chaud pour l'accompagner.

J'avais en tête une veste dorée et en cherchant sur le net j'ai eu un gros coup de coeur pour ça :

veste-Asos-4847683-2

Et encore une fois (mais cette fois c'est la dernière hein...), je pars sur un truc sans patron que je dois bidouiller à partir de ce que j'ai en stock. Et encore une fois je me suis galérée (mais cette fois c'est la dernière hein...), ce n'était pas gagné mais j'ai vaincu et la voilà !

P1290719_blog

J'ai bien cru que je n'y arriverais pas d'ailleurs, je suis partie sur une base de patron (un chemisier burda) qui n'allait pas du tout ! Les manches étaient beaucoup trop larges, la carrure trop étroite, ça faisait des plis partout... Mon problème est que je suis toujours juste en métrage de tissu et j'ai failli tout laisser tomber.

P1290737_blog

Et puis les copines m'ont motivée et suggéré de partir sur le gilet Monceau de Cosy Little World qui est près du corps, ce qui convenait très bien à ce que je voulais en faire. J'ai réussi à recaser mes nouvelles manches dans les anciennes, les côtés devant et dos dans les anciens devant et dos et j'avais juste assez de tissu pour en découper de nouveaux. A ce moment là je n'avais pas encore découpé la basque, il fallait donc que je prévois de garder suffisamment de tissu, et je peux vous dire qu'il ne m'en reste plus rien. C'était vraiment limite !

P1290733_blog

Finalement le patron initial a subi pas mal de modifications comme l'intégration des découpes devant/dos (ce qui m'a permis de cintrer la taille), et l'ajout de la basque.
Celle-ci a d'ailleurs été cousue, décousue, redécoupée, ajustée, recousue de nombreuses fois, avant d'obtenir ce que je voulais. Au départ j'avais aussi fait des plis creux au dos mais finalement je trouvais que cela donnait trop d'ampleur. Et la difficulté à chaque modification était de faire coïncider les coutures côtés et aligner les plis creux avec les découpes devant. Je crois que j'y ai passé 2 jours...

P1290735_blog

Un petit rayon de soleil est apparu à point nommé pour vous montrer mon tissu qui brille ! Il s'agit d'un sweat molleton doré Lillestoff provenant de chez Cas & Nina. D'ailleurs je vous recommande cette boutique pour son service après-vente au top ! Au moment où j'ai voulu coudre ma veste je me suis aperçue que je n'avais que 75 cm de tissu... J'en ai donc recommandé mais je n'ai pas reçu exactement le même coloris, le rouleau avait été fini entre mes 2 commandes. Après les avoir contactés par mail, il m'en ont réenvoyé très gentiment et gratuitement ! Quand je vous dis que cette veste n'a failli jamais voir le jour !

P1290730_blog

P1290732_blog

J'ai oublié de prendre des photos avec ma veste ouverte pour vous montrer comme elle est bien assortie avec ma tunique...

P1290760_blog

Un petit coup de vent vous permet d'entre-apercevoir la doublure de la basque (seule cette partie est doublée), qui est réalisée dans ce joli tissu à pois doré Michael Miller, reste de ma tunique. Je l'ai coupée dans le haut du tissu, là où les points sont les plus espacés.

P1290762_blog

P1290758_blog

 

Par contre j'ai repris des photos après le mariage, pour vous montrer que cette petite veste s'accorde pas mal avec un jean pour un look moins habillé :

P1300221_blog

Et là vous avez l'occasion de la voir ouverte. J'avais d'abord mis des attaches parisiennes pour la fermer mais les 2 bords ne restaient pas bien plaqués l'un contre l'autre. Alors j'ai décousu une des 2 parmentures pour créer un petit décalage afin de pouvoir mettre des petits boutons pressions. (Jusqu'au bout j'ai usé mon découd-vite !)

P1300227_blog

Elle m'en a fait voir de toutes les couleurs, mais je l'aime beaucoup quand même !

P1300224_blog