27 novembre 2014

a ou nappa (relevé le défi) ? That is the question... [défi des piqueuses de Jases]

La cousette dont vous avez toujours rêvée sans jamais oser vous lancer...

Voilà le thème du défi des Piqueuses de Jases de ce mois-ci ! Tout un programme...
Au début je ne savais pas trop ce que j'allais coudre, je voulais vous montrer cette robe, mais il ne s'agissait pas vraiment d'une cousette dont j'ai toujours rêvée, même si elle m'a donné du fil à retordre (et c'est bien ça aussi le thème de ce défi : relever un vrai challenge, un truc qui fait peur...).
Et puis c'est apparu comme une évidence... La cousette que je vais vous montrer aujourd'hui, elle est en attente depuis plus de 4 ans ! Depuis que j'ai acheté ce magazine, le Burda Tendances mode de septembre 2010 et que j'ai flashé dessus.
Alors, pourquoi avoir attendu si longtemps ? Et bien parce que le projet en question c'est une veste en cuir, en VRAI cuir...

La première difficulté est déjà de trouver du cuir ! Impossible d'en acheter sur le net, il faut pouvoir placer son patron sur les peaux pour en acheter le bon nombre (et au vu du prix, on n'en achète pas une de plus "au cas où"). Conséquence : pas le droit à l'erreur au moment de la coupe et du montage ! Il faut aussi qu'elles soient toutes de la même couleur. Voilà la principale raison pour laquelle je n'ai pas fait ce projet plus tôt, difficile de trouver du cuir vers chez moi sans faire 2h de route. Alors j'ai profité de ma petite virée à Paris la semaine dernière pour planifier cet achat, et après avoir passé quelques coups de téléphone (enfin, appelé toutes les adresses des pages jaunes...) j'ai trouvé une boutique où en acheter, je vous en reparlerai après.

La deuxième difficulté c'est que le cuir ça ne se coud pas comme les autres tissus. Le cuir ça marque, ça fait des petits trous si on défait les coutures. Le découd vite était donc banni pour cette cousette (et ça, ça fait peur...) Donc là encore, pas le droit à l'erreur !

Pour ces 2 raisons j'ai pris le temps de faire une toile car je ne voulais surtout pas me louper. Cela m'a permis de vérifier que j'avais choisi la bonne taille (ça peut être utile pour l'achat des peaux), mais avec Burda en général pas de surprise, je prends le 38 et c'est parfait.

 

Allez je vous montre la bête (de l'agneau plus précisément) :

P1240421_blog

P1240432_blog P1240434_blog
Veste en cuir, modèle 107 du Burda Tendances mode de septembre 2010. 4 peaux de cuir nappa d'agneau Géronimo Paris ; doublure, fermetures éclair et ruban de reps Natacha Tissus.

 P1240428_blog P1240429_blog

P1240435_blog

Pour celles qui sont dans le coin, j'ai donc acheté mon cuir chez Géronimo, 12 rue Poulet à Paris, à côté du marché St Pierre. J'ai eu un super accueil, le gérant a passé du temps avec moi à choisir les peaux, à m'expliquer et me montrer comment coudre le cuir. Il m'a même donné de l'entoilage spécial cuir et de la colle. Bref, en ressortant de la boutique j'avais vraiment hâte de commencer mon projet ! (et heureusement que j'étais motivée car il ne me restait que 4 jours avant le défi...)

Mais ça c'était sans compter sur la magnifique boulette qui m'est arrivée... Vous allez rire (il vaut mieux en rire), samedi soir je me suis aperçue que... j'avais oublié mon Burda dans le train !!! Aaaahhhh (je vous la fait courte, mais pour résumé mon mari a cru que quelquechose de très grave m'était arrivée) (pour moi c'était très grave).
Il était trop tard pour appeler les objets trouvés (et puis au 3635 on m'a donné un faux numéro...no coment...), et sur internet impossible de retrouver un numéro si ancien. En plus le temps de le recevoir ç'aurait été trop tard pour le défi et ça c'était no way ! (vraiment il y a des choses essentielles dans la vie).
Heureusement ! J'ai une bonne étoile. Enfin une super copine plutôt : Sophie ! Sa réponse quand je lui ai demandé si par hasard elle avait le numéro en question (sans trop y croire) : "je regarde chez moi demain mais je crois que oui !" Hiiii !!! Et elle l'avait !!! Yeah !!!
Encore merci Sophie, sans toi je ne sais pas si cette veste aurait vu le jour (surtout que je suis toujours sans nouvelle des objets trouvés...). Et au passage, si l'une d'entre vous souhaite se débarrasser de ce numéro, je suis preneuse.

1 jour de perdu et une matinée en plus le temps d'aller chercher le magazine et de recopier une deuxième fois le patron (en plus du Burda c'est trop chouette !) : il ne restait plus que 2 jours 1/2 pour coudre, j'aime les challenges...

P1240396_blog

P1240398_blog

A part ça, tout s'est bien passé malgré les précautions à prendre pour coudre le cuir. J'ai quand même eu 2 moments d'angoisse : le premier quand Alice s'est emparé des ciseaux et a taillé dans mon devant (OMG !!) et le deuxième quand j'ai voulu faire ressortir l'angle de mon col avec mes ciseaux et qu'ils sont passés à travers le cuir (re-OMG !!). Comme j'avais pris juste le nombre de peaux, je ne pouvais pas retailler un devant, ni même un col !

IMG_20141125_092329_blog IMG_20141125_180421_blog

Heureusement (décidément je me rends compte que j'ai eu beaucoup de chance en ce moment, il faudrait que je songe à jouer au loto), Alice a pris soin de couper sur mon surplus d'ourlet, celui qui se trouve sous la parmenture en plus donc c'est une partie que j'ai retirée ensuite ; et pour le col c'était juste dans l'angle donc j'ai recousu juste à côté et ça ne se voit pas (trop). J'ai failli coudre en arrondi mais je préférais garder un col droit.

P1240369_blog

P1240375_blog

Concernant la couture du cuir, j'ai été agréablement surprise. J'ai bien sûr pris une aiguille spécial cuir et un pied en téflon, mais même sans ça je crois que ça aurait été (d'ailleurs ça a très bien fonctionné avec mon pied pour fermeture éclair). Enfin je pense aussi que c'est dû à ma machine et que si j'avais encore mon ancienne Toyota je n'aurais pas eu autant de facilité. Ma machine a quand même montré ses limites quand Burda a voulu me faire coudre 9 épaisseurs à la fois !!... (Burda tu as oublié qu'il s'agissait de cuir là...). C'est au niveau des surpiqûres sur les poches et j'ai du les faire à la main (là je me suis bien galérée quand même...).
Et d'ailleurs je trouve les poches super sympa avec leurs petits passepoils. Elles sont plutôt délicates à réaliser et j'ai légèrement transpiré en entaillant mon devant pour créer l'ouverture. Je me suis d'abord entraînée sur ma toile pour être sûre de faire comme il fallait, et ce n'était pas du superflu !

P1240422_blog

P1240423_blog P1240425_blog

P1240399_blog


Passée la barrière de la langue (et aussi après quelques coups de fil à ma maman), Burda et moi on s'est bien entendu. J'ai suivi scrupuleusement ses instructions et n'en ai pas omise une seule. On peut croire que par moment Burda divague et dit des choses pas importantes (genre "galber le col", cf ici...), mais en fait il faut tout suivre à la lettre et ça donne vraiment des finitions au top !

P1240427_blog P1240430_blog

P1240380_blog

P1240382_blog

J'ai eu un petit moment de stress au moment de coudre les manches. J'avais remarqué en faisant ma toile que même en soutenant les têtes de manches, ça faisait des petits plis au niveau de la couture. Mais le cuir, même s'il n'est pas stretch, est assez souple et finalement c'est passé comme une lettre à la poste. Pas de petits plis disgracieux et on a quand même une bien plus jolie finition et forme que lorsque qu'on coud la manche avant la couture de côté (même si c'est plus galère à coudre).

P1240431_blog

P1240413_blog

P1240414_blog


Pour finir j'ai trouvé ça assez amusant de coller tous les surplus de couture et les écraser avec un marteau (ce qui donne vraiment un joli aspect). Ça change du fer à repasser et je me la suis joué comme Jésus l'espace d'un instant c'était rigolo (Jésus de cousu main hein).

 P1240426_blog

P1240407_blog

P1240412_blog

 

En bref je me suis ré-ga-lée avec cette cousette ! Je crois que j'aime bien découvrir et tester de nouvelles choses en couture, et là j'ai été servie ! Rajoutez à ça le challenge de ne pas faire d'erreur et le temps limité pour finir (avec 2 minis dans les pattes dont une en pleine phase de coliques...), ce fut un vrai défi que j'ai pris beaucoup de plaisir à relever !
J'adore ma veste, elle sent bon, elle fait un joli bruit (couinement si vous préférez) propre au cuir, elle est bien taillée et est très agréable à porter. Je suis très contente du résultat et surtout très fière d'avoir réussi à la coudre !
Je ne sais pas si c'est la cousette la plus difficile et technique que j'ai jamais réalisée mais maintenant que je maîtrise la couture du cuir, je peux passer à la combinaison de catwoman...

P1240402_blog

P1240404_blog

Merci les filles pour ce chouette défi, ça m'a boosté pour coudre enfin ce projet qui attendait depuis bien longtemps !
Je vais vite aller voir les autres réalisations...
mini bannière Les piqueuses de Jases

P1240366_blog

Et je finirai par cette petite "maxime" que mon pôpa sort à chaque fois qu'il parle de cuir / touche du cuir :

"le cuir a su vous séduire ! Sachez l'entretenir !" (pub Baranne)