Encore un pantalon que Jeanne ne mettra pas à l'école, trop peur de la petite bousculade, du ratage de marche ou de la glissade dans l'herbe qui la fera revenir avec un gros trou...D'autant plus que ce pantalon m'a donné du fil à retordre (ah ah ah...), figurez-vous que j'ai du apprendre le néerlandais. Ik spreek vloeiend Nederlands. G**gle translate et moi sommes devenus amis même si parfois souvent il aime me faire des petites blagues en me disant des choses comme "Repassez le plat fléchettes et les coutures loin." bien bien bien... ou "Coudre la gauche et vers la droite des boutonnières à la ceinture un nœud." c'est c'la oui...Nous avons donc eu quelques moments de solitude mais heureusement il sait aussi me fait rire quand il me dit "Epingler la couture de l'entrejambe des pattes arrières"...

J'ai quand même réussi à m'en dépatouiller (décidément c'est le jour des jeux de mot vaseux...)

P1100109_blog P1100113_blog

P1100118_blog P1100111_blog

Patron JACOB, en néerlandais donc, coup de cœur que j'ai eu en voyant sa version. Velours marron Toto, tissu turquoise de mon stock (reste de ).

Note à moi-même pour plus tard, pensez à découper les pièces avec le velours dans le même sens haut-bas pour éviter d'avoir les jambes de 2 couleurs différentes...

 

Ce patron est déclinable en plusieurs versions, pas obligé de mettre une fermeture éclair si la braguette vous donne des boutons (oh oh joli celui-là !), on peut faire une ceinture élastiquée toute simple et il y a plusieurs choix de poche (de "sac" comme dirait mon pote g**gle translate).

P1100136_blog

 P1100143_blog P1100145_blog

 Je me suis lâchée sur la taille et ai découpé le patron en 122 cm, le 116 aurait convenu largement...

 

Les couleurs choisies ne sont pas sans rappeler une certaine marque de chocolats, dragées et autres douceurs, d'où le titre du message (han c'était donc ça...) et pour vous lécher les babines avec d'autres défis chocolatés et caramélisés, RV ici !