Voilà une cousette que je suis très heureuse de pouvoir vous présenter aujourd'hui !
Et pour cause, celle-ci a bien failli ne jamais voir le jour. Je vous parlerai de mes péripéties après, mais d'abord laissez-moi vous présenter ma jolie robe...

P1150080_blog

P1150132_blog
Robe Léopoldine, Anne Durrieu, taille 38. Viscose rose corail Natacha Tissus, Liberty Wiltshire.

P1150065_blog

Ce patron je l'ai acheté dès sa sortie, il y a 2 ans 1/2 je pense, j'avais flashé sur ce modèle et ses jolis plis religieuses sur le buste. J'ai enfin trouvé l'occasion de la réaliser pour le mariage d'un de mes cousins.

P1150121_blog

 

J'ai trouvé cette jolie viscose rose corail (elle ressort plus fuschia sur les photos) chez Natacha Tissus à Grenoble. Elle a un tombé lourd et fluide, ce qui lui donne un très joli mouvement, et pour ne rien gâcher elle est extensible ce qui la rend super confortable à porter. 

P1150075_blog

Bref, gros coup de coeur pour ce tissu qui s'est aussi avéré très agréable à coudre. Bon par contre elle se froisse beaucoup (je vous épargne les détails pour arriver à la séance photo sans qu'elle ne soit toute chiffonnée !).

P1150115_blog

 

La coupe est ajustée au niveau du buste avec ce ravissant jeu de plis religieuses, celui-ci est doublé. J'ai choisi de faire les coutures au fil doré.

P1150089_blog

La taille est haute et les petites manches qui ne font pas tout le tour des emmanchures sont aussi agrémentées de plis religieuses.

P1150073_blog

La jupe est animée de plis creux... 

P1150091_blog

...et la robe possède des poches, qui vous l'aurez peut-être vu, sont positionnées un peu sur le devant de la robe. En effet, la couture de côté de la partie jupe ne correspond pas à la couture de côté du buste, elles sont décalées vers le devant.

P1150088_blog

J'ai doublé le corsage et les poches avec du liberty Wiltshire qui se mariait très bien avec mon tissu (dont on voit plutôt bien la couleur sur cette photo d'ailleurs).

P1150156_blog

Le décolleté en V du dos est ravissant, et s'arrête juste là où il faut.

P1150097_blog

J'ai eu du mal à trouver une fermeture éclair invisible de la même couleur que mon tissu. D'ailleurs je n'ai pas trouvé, j'ai fini par en prendre une plus claire et j'ai peint le curseur avec du vernis à ongles ! Pour le moment ça tient bien, on verra dans le temps, et après lavage...

P1150166_blog

 

Si vous avez bien observé vous aurez remarqué que j'ai modifié la forme de la jupe dos. Sur le modèle original la jupe dos est de forme droite, toute simple, avec 2 pinces. Mais cela ne me plaisait que moyennement, j'ai préféré faire le dos de la même façon que le devant, avec des plis creux.

P1150109_blog

Avec cette ampleur supplémentaire et avec ce tissu au joli tombé, ma robe tourne tourne !...

P1150139_blog

Il faut que je me méfie quand je danse...

P1150149_blog

 

 

On pourrait croire que ça a été facile quand j'en parle là comme si de rien était... Mais je crois bien pouvoir affirmer que ça a été un des projets les plus longs que j'ai cousus. Il doit bien rivaliser avec ma veste en cuir en nombre d'heure de couture. Et en tout cas en nombre d'heures passées avec mon découd-vite, il le dépasse largement !!

Heureusement qu'elle en valait la peine, on peut dire que je l'ai méritée cette jolie robe !

P1150076_blog

 

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu suivre avec moi toutes les aventures de cette robe. J'ai en effet posté en story l'avancement de mon projet avec pas mal d'explications et toutes les difficultés et embuches que j'ai recontrées. Il y a même eu des rebondissements et du suspens, un vrai feuilleton ! D'ailleurs j'en profite pour vous remercier pour tous vos messages que j'ai reçus, je suis ravie que mes stories vous ai plues, et franchement ça m'a motivée pour aller jusqu'au bout de mon projet et de mon idée de départ, et c'était pas gagné d'avance.

P1150098_blog

Je vous explique un peu pour celles qui n'ont pas suivi...
J'ai d'abord eu quelques difficultés avec les plis du devant parce qu'en suivant le patron, les plis religieuses qui recouvrent la pince poitrine ne correspondaient pas aux plis du dos au niveau des coutures de côté. Et il était bien sûr hors de question d'avoir un décalage à ce niveau là ! J'ai réussi à rectifier le tir, et là je pensais que j'avais fait le plus long du projet, que nenni...

P1150102_blog

Le patron est noté 3/4 pour la difficulté. Je le confirme. J'ai trouvé les explications hyper succintes et vraiment très légères au niveau des finitions. Je suis arrivée au niveau du montage des manches et tel que c'était expliqué (ou pas), la couture de celles-ci étaient apparentes à l'intérieur mais surtout rien n'est précisé pour le dessous de l'emmanchure (la manche ne fait pas tout le tour de l'emmanchure). 
Ce qui me paraissait logique c'était d'insérer les manches entre la partie extérieur du buste et la doublure, mais cela n'est pas expliqué. 
Donc pour info la meilleure technique est celle du "burrito", mais il ne faut pas avoir cousu les coutures de côté du buste pour l'utiliser. De mon côté j'ai utilisé une autre technique, qui marche aussi, mais qui est plus compliquée. 

P1150077_blog

Pour la jupe dos, mon idée de départ était donc de faire des plis creux comme pour le devant. Mais quand j'ai coupé les pièces de ma robe dans mon tissu, je n'en avais pas assez pour faire des dos de jupe suffisamment larges. Je n'ai donc pu faire qu'un seul pli creu sur chaque dos de jupe, et le résultat n'était vraiment pas joli... Résignée, j'ai décousu pour faire la forme prévue initialement dans le patron. Mais là grosse déception encore, non seulement ça ne me plaisait pas trop, mais en plus il y avait de vilains plis disgracieux à la courbure du dos (accentués par mon tissu lourd et stretch). Grosse déconvenue !
A ce moment là, on était à 3 jours du mariage et j'avais déjà passé 2 semaines sur ma robe... J'ai failli laisser comme ça. Et puis après une bonne nuit de sommeil qui porte conseil, je me suis dit que c'était trop bête d'y avoir déjà passé autant de temps pour que le résultat ne me convienne pas totalement !
Je suis donc retournée au magasin de tissu, pris le mètre cinquante qui restait (j'en aurais pleuré s'il m'avait échappé de peu !), et finalisé ma robe avec mon idée de départ : faire des plis creux sur toute la largeur du dos !

P1150096_blog

J'ai eu de la chance parce que j'ai pu faire des plis creux au dos de la même largeur que ceux du devant, et je trouve le rendu trop beau. Pour la peine j'y ai même passé 1h de plus pour lui faire un joli ourlet invisible, parce qu'elle le valait bien !

P1150101_blog

 

Et je termine en vous montrant les boucles d'oreilles assorties que j'ai confectionnées pour aller avec (fil métallique Perles and Co et coton à broder DMC).

P1150173_blog

 

 

La robe la plus longue du monde méritait bien un si long article, j'y ai passé tellement de temps ! Dans ces cas là, en général, j'ai du mal à "aimer" la cousette finie tellement elle m'a saoulée ! Mais là ce n'est pas du tout le cas, je suis plus que conquise, je l'adore !

P1150105_blog