Lors d'une offre promotionnelle (1 patron Amy miller offert), Virginie et moi avons choisi au même moment le joli gilet Watson. Le duo s'est donc imposé de lui-même !

Nous avons commencé à traduire les explications en anglais lors de notre week-end de mai 2014 (oui ça date !). Enfin c'est plutôt Virginie qui traduisait, car vu mon expérience très limitée du tricot je n'étais pas d'une grande aide. Et heureusement qu'on l'a fait en duo car seule je n'y serai sûrement jamais arrivée ! Je l'ai commencé en juillet 2014 et fini... en juin 2015, quasiment 1 an après ! Bon entre temps il y a quand même eu un déménagement, un cortège à coudre et une naissance donc il a été délaissé de nombreuses fois. Mais le voilà fini, et je suis vraiment très très contente de mon Watson !

P1260937_blog
Modèle Watson de Amy Miller, taille 36 1/2. 14 pelotes de Merino 400 lace de Lang Yarns coloris bleu canard, tricoté en double en 4,5 (et 3,5 pour les côtes)

P1260938_blog

P1260939_blog

P1260942_blog

J'ai appris beaucoup de techniques au cours de sa réalisation, mailles enroulées, rangs raccourcis, rabattre à 3 aiguilles, tricoter en rond..., ce qui m'a permis de vraiment bien progresser en tricot. Merci Virginie pour ton aide bien précieuse, et merci aux vidéos-tutos du net !

P1260924_blog

P1260926_blog P1260931_blog

Si on m'avait dit un jour que j'allais me tricoter un gilet (pour moi) je ne sais pas si je l'aurais cru. Ce genre d'ouvrage m'a toujours paru insurmontable en terme de temps de réalisation. C'est vrai que c'est super long, d'ailleurs j'admire celles qui arrivent à se tricoter de nombreuses choses de ce genre en un laps de temps record. Et je les admire encore plus quand elles réalisent ce type d'ouvrage pour les offrir après !

P1260934_blog

Je suis super fière d'en être arrivée à bout, surtout que le résultat est à la hauteur de mes espérances. En couture c'est facile si un vêtement est trop grand on peut facilement le reprendre. En tricot il vaut mieux ne pas se louper dès le départ sur la taille. C'est d'ailleurs c'est ce qui m'est arrivé et dans ce cas il faut avoir du courage pour recommencer. 
On avait donc commencer à traduire les explications au moins de mai mais je ne l'ai débuté qu'en juillet, et je ne sais pas pourquoi je suis partie sur une mauvaise taille. Forcément je ne m'en suis aperçue qu'après une dizaine de centimètre et j'ai du tout recommencé. Mais cela m'a fait de l'entrainement parce qu'au début je n'étais pas très à l'aise avec le motif et quelques erreurs s'étaient glissées. Et en plus j'avais oublié de changer de taille d'aiguille après les rangs de côtes du début...

P1260933_blog

Et puis j'ai aussi pas mal détricoté après avoir fait les emmanchures parce qu'elles étaient trop hautes. Là encore il ne faut pas se décourager...

P1260935_blog

Bref, pas si élémentaire que ça mon cher Watson, il m'a fallu pas mal de courage et beaucoup de temps mais j'étais motivée et je suis super contente de l'avoir fait !

P1260936_blog

 

Courez vite chez Virginie, sans qui mon Watson ne serait pas, pour admirer sa jolie version !