Qui dit rentrée de la petite dernière dit aussi rentrée de la maman...
J'ai encore un petit mois à profiter de cette soudaine mais non moins agréable tranquillité, et pour adoucir un peu ma future reprise, je couds pour moi !

P1090846_blog
Top à volants, modèle 106 du Burda 02/2017, taille 38. Crépon pivoine à pois doré France Duval Stalla.

P1090852_blog

Pour mettre en valeur la légèreté des volants de ce joli modèle, j'ai choisi un crépon de chez France Duval Stalla, dans un coloris flashy pour continuer à égayer ma garde-robe.

P1090900_blog

P1090884_blog

Ce modèle fait l'objet d'un cours de couture illustré, ce qui s'avére très utile quand on ne maîtrise pas bien le langage Burda (c'est bien une langue à part entière si si).

P1090874_blog

La réalisation est donc plutôt facile mais ce haut m'en a quand même fait voir de toutes les couleurs !

P1090930_blog

Je me suis lancée dedans, en coupant la taille 38, les yeux fermés, sans faire de toile comme d'hab'... Pourtant ça m'aurait pris 2 seconde de mesurer la hauteur du décolleté sur le patron plutôt que de tout coudre avant de m'apercevoir qu'il était beaucoup trop profond...
J'ai repris au niveau des coutures d'épaule pour le remonter de 3 cm, ce qui m'a fait perdre de la longueur, j'ai donc fait un mini ourlet mais je le trouve un poil trop court, tant pis...

P1090947_blog

Après je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête, ou plutôt ce qui ne m'est pas passé par la tête vu que je n'ai pas du tout réalisé que le crépon était hyper transparent et qu'une simple parementure à l'encolure ça n'allait pas le faire du tout ! Au premier essayage avec un décolleté trop profond et un top transparent je me suis vraiment demandée si je n'allais pas laisser tomber... Surtout que je n'avais pas assez de tissu pour découper une doublure. Enfin si mais en coupant le devant en 2 parties et donc en faisant une couture sur le milieu devant. Je me suis dit que ça n'allait pas se voir, que nenni ! C'était affreux... J'ai finalement trouvé une doublure non transparente, de la bonne couleur, et en coton stretch hyper confortable pour couronner le tout, et j'ai pu sauvé mon haut ! (Je vous passe les heures interminables que j'ai passées avec mon ami le découd-vite...)

P1090967_blog

Ah oui et puis j'avais commencé par faire les ourlets des volants de façon classique, en repliant le bord 2 fois, mais ce n'était vraiment pas joli. Alors qu'avec un ourlet roulotté à la surjeteuse c'est rapide, beaucoup plus simple à réaliser, et cela préserve le joli aspect aérien des volants.

P1090957_blog

Après ne plus pouvoir le voir en peinture (ça vous fait ça aussi quand vous vous arrachez les cheveux sur une cousette ?), je crois que je vais bien l'aimer finalement...

P1090944_blog