Je clôture enfin les billets consacrés aux cadeaux de Noël, avec ceux confectionnés pour deux de mes frangins.

Cette année, j'ai tiré au sort un de mes frères pour les cadeaux de Noël. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas eu à faire de cadeau pour homme (et je crois que depuis que je couds du home-made pour Noël, le sort m'a toujours désigné une fille).
Je fais toujours un cadeau pour mon dernier petit frère puisque c'est mon filleul, j'avais donc 2 frangins à gâter !

Je vous montre d'abord les emballages que je me suis bien amusée à réaliser ou customiser !

P1110129_blog

Dans la famille on a des geek, qui aiment être bien sapés. J'ai découpé ces mots dans du vinyle adhésif avec ma caméo, avec une police trouvée sur le net ("computerfont" si ça vous intéresse).

P1110130_blog

La petite boite a été réalisée entièrement par mes soins, en copiant une de celles de mon homme. La grande c'est de la récup, je l'ai juste customisée pour cacher le logo d'origine.

P1110134_blog

Je me suis amusée à inscrire une phrase rigolote à l'intérieur, qui a beaucoup plu à mon frérot...

P1110147_blog

Et vous devinez aisément ce qu'elle contient je pense...

P1110148_blog

Une cravate !

P1110149_blog

Pour une première j'ai joué la sécurité et ai choisi ce superbe natté soie bleu marine (Bennytex). Ce tissu est vraiment magnifique, il est soyeux et a un tombé lourd, idéal pour une cravate. Par contre il se tortille vraiment beaucoup, il faut être rigoureux pendant la coupe pour éviter d'avoir des pièces tout de travers, pour quelque chose de fin comme une cravate la régularité est très importante !
Mon frère m'a dit que pour la prochaine je pouvais me lâcher sur le tissu, ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde, si le sort le désigne à nouveau pour un autre Noël je sors mes Liberty !

P1110164_blog

Vous commencez à me connaître, j'aime relever des défis en couture ! Je ne voulais pas d'une cravate toute simple avec 2 pièces cousues ensemble (endroit + doublure) et pliées en 3. En cherchant des patrons sur internet je suis vite tombée sur "la cravate 7 plis", le must en la matière et je n'ai pas pu faire autrement, c'était celle-là que je voulais réaliser ! L'idée c'est de ne couper qu'une seule pièce de tissu, assez large, et de la replier plusieurs fois afin d'obtenir une épaisseur suffisante pour une bonne tenue, et ainsi éviter l'ajout d'une doublure ou triplure. On ajoute juste un petit morceau de doublure aux extrémités (et sur quelques centimètres), uniquement pour la finition.

P1110155_blog

J'ai regardé pas mal de vidéos qui montraient le savoir-faire de grandes maisons de haute-couture, et j'ai cherché si je pouvais trouver un patron. J'en ai trouvé un mais qui finalement ne me convenait pas, et comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, j'en ai fait un. Et vous n'allez pas me croire, mais j'ai même fait une toile ! Pour une cravate !! Nan mais où va-t-on je me le demande... Bref, il n'empêche que cette toile m'a bien servie, il n'aurait pas fallu que je me loupe en coupant dans ce beau tissu. J'ai même de quoi en faire une deuxième dans le mètre que j'ai acheté...

Pour la doublure j'ai choisi ce joli Liberty "Le temps viendra" de chez Motif Personnel.

P1110150_blog

La cravate est donc repliée plusieurs fois sur elle-même puis elle est cousue à la main à points assez lâches pour garder de la souplesse. Le repassage est donc super important lors de la réalisation, je crois que j'ai passé plus de temps à repasser qu'à coudre...

P1110163_blog

La couture de fermeture est arrêtée un peu avant la fin et pour la solidifier j'ai cousu une bride tressée avec du fil DMC.

P1110153_blog

Les angles net ne sont vraiment pas faciles à obtenir avec ce tissu qui se tortille. La doublure est cousue à la machine endroit contre endroit sur le bord de la cravate et j'ai ensuite maintenu la petite ouverture de la pointe avec des points invisibles pour que tout reste bien en place.

P1110152_blog

Sur ces photos on voit bien les différents plis de la cravate.

P1110161_blog

C'est beau hein ?! En tout cas moi j'adore ^^

P1110160_blog

Et pour finir j'ai réalisé un passant dans ce Liberty pour maintenir le petit pan derrière le grand.

P1110151_blog

La cravate est assez fine, comme la mode actuelle le veut, elle fait 7,5 cm au plus large.

P1110437_blog

P1110438_blog

   

Et dans la deuxième boîte vous avez deviné ?...

P1110131_blog

Et oui, une chemise ! 

P1110133_blog

Après celle cousue pour mon homme il y a déjà 5 ans (!!!), j'ai remis ça avec plaisir et toujours avec le même super livre "Les chemises" aux éditions de Saxe.

P1110127_blog

Là encore je suis restée très classique avec ce superbe fil à fil bleu de chez Made in tissus, ce tissu est vraiment idéal pour la confection de chemise.

P1110128_blog

C'est un projet long et minutieux mais aussi un vrai plaisir à réaliser. Il faut toutefois être concentré pendant la réalisation car les marges à ajouter ne sont pas toujours les mêmes. Autant pour la version XL de mon homme cela ne m'avait pas trop posé de souci parce que les marges sont incluses sur le patron pour cette taille. Autant là pour la taille M c'était un peu plus galère... Ma mère m'a donné les mesures d'une chemise qui allait bien à mon petit frère, et pour que ça colle parfaitement j'ai raboté un peu les côtés pour avoir une taille plus cintrée et j'ai enlevé quelques centimètres en longueur.

Le livre propose de très nombreuses formes de chemise, pour changer j'ai choisi d'en faire une avec patte de boutonnage (celle de mon homme a une gorge cachée) (j'ai trouvé les boutons classiques de la chemise homme à la mercerie du coin)...

P1110115_blog

... et poignets classiques.

P1110120_blog

Pour le col j'ai commencé par opté pour le semi-italien mais je le trouvais trop "écarté". Ce qui m'a valu de le monter à l'envers la première fois. Comme je trouvais ça bizarre que les pointes partent autant vers l'arrière, j'ai redessiné un col avec une ouverture moins prononcée.

P1110113_blog

Comme je n'étais pas satisfaite de la triplure utilisée pour la chemise de mon homme, elle a tendance à cartonner et n'est pas assez rigide à mon goût. Cette fois-ci j'ai pas mal cherché et j'ai fini par acheter plusieurs entoilages pour faire des essais. Celui que j'ai retenu est la toile thermocollante de chez Rascol. Elle rigidifie bien le col et les poignets et ne s'abime pas du tout au lavage, je vous la recommande vraiment.

P1110121_blog

Toute la chemise se coud à la machine à coudre, les coutures à l'anglaise donnent un résultat propre, il n'y a pas de surfilage à faire puisqu'aucun bord de tissu n'est apparent.

P1110117_blog

L'étiquette n'est pas que décorative, elle cache un petit bouton de secours !

P1110118_blog

J'aime toutes ces jolies surpiqûres qui finissent si bien le modèle...

P1110114_blog

C'est long à faire mais ça vaut vraiment le coup de s'appliquer, quelle fierté après !

P1110122_blog

P1110123_blog

 

   

Alors sur mon "petit" frère ça donne quoi ?

P1110359_blog

Pas mal hein ?! En tout cas je peux vous dire que de mon côté ça a été un soulagement quand j'ai vu qu'elle lui allait bien. C'est pas comme si j'y avais passé quelques heures hein...

P1110355_blog

P1110342_blog

Et puis il parait qu'il l'aime bien et qu'il la porte très souvent, et ça ça me fait quand même hyper plaisir !

P1110351_blog

P1110338_blog

 

Ah oui j'ai fait une autre modification, j'ai coupé le haut du dos en une seule partie au lieu de deux. Il est normalement en 2 morceaux qui sont coupés dans le biais, pour donner plus d'élasticité je suppose, mais moi je trouve qu'esthétiquement c'est moins joli. Et puis sur les chemises qu'on trouve dans le commerce c'est souvent en une seule partie donc je me suis dit que ça irait très bien comme ça.

P1110346_blog

P1110345_blog

 

Mais oui, évidemment que je vais vous montrer des photos des frangins ensemble ! En plus vous n'avez pas bien vu la cravate portée...

P1110433_blog

Yeaaaaah les beaux gosses !!

P1110434_blog

"Viens on est des geek et on réfléchit..."

P1110442_blog

 

Alors, Geek & Chic ou bien ?

P1110443_blog