Un mariage en hiver, pour moi c'est synonyme de fourrure. Et c'est même synonyme de fourrure blanche. Parce que si c'est pas à un mariage d'hiver qu'on sort sa fourrure blanche, c'est quand alors ?

Il me restait un bout de celle que j'avais utilisée pour le manteau elfique de Jeanne, vous savez celle qui est ultra douce, si douce que tu passerais ton temps à la caresser (j'vous l'dis parce qu'en photo on réalise pas bien l'ultra douceur de la chose). Mais le reste en question me semblait un peu juste pour en faire quoi que ce soit. Je retourne donc à Natacha Tissus pour en racheter, mais vous pensez bien qu'une fourrure toute douce comme celle là même que tu passerais ton temps à la caresser, ben y'en avait plus. Forcément. 

Je rentre bredouille mais avec un peu d'espoir que parmi ma montagne de mes patrons j'en trouve un qui rentre dans mon reste de fourrure. Et...attention suspens représenté par des points de suspension...(tiens suspens, suspension, y'aurait ptet un rapport...comme quoi on fait encore des découvertes à 32 ans. Bref, fin du suspens)...J'ai trouvé !! Bon il a fallu ruser quand même parce que j'ai du découper la plus petite taille pour que ça rentre, et au départ je voulais faire une doublure avec le tissu de ma robe mais ce tissu n'étant pas stretch, c'était la déchirure assurée au moindre mouvement latérale des bras. Donc pas de doublure mais un ourlet rapporté avec le Liberty Pamela Judith. Par contre la fourrure, elle, est stretch (en plus d'être ultra douce. Elle est quand même merveilleuse cette fourrure n'est-il pas ?), et même avec la plus petite taille je suis même plutôt à l'aise dedans.

P1110377_blog

P1110378_blog P1110379_blog

Boléro Burda tendances mode septembre 2012, avant arrondi par rapport au patron. Fourrure Natacha Tissus, Liberty Pamela Judith Couture et Cie.

 

P1110421_blog

P1110419_blog P1110420_blog

 

Alors la fourrure c'est bien, c'est ultra doux, on a envie de se caresser les bras toute la soirée au risque de passer pour une folle, c'est chaud...Mais par contre ça remonte ! (??) Si vous mettez un manteau par dessus, vous vous retrouvez vite avec les manches du boléro au niveau des coudes, pas très pratique pour plier les bras. Mais bon, qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour se revêtir de douceur ?...

En parlant de manteau...Rendez-vous au prochain numéro !...encore du suspens...